DualSun : L’électricité et l’eau chaude en un seul panneau.

Et si votre panneau photovoltaïque chauffait l’eau de votre douche en plus de produire votre électricité ?

LaTribune_Logo

C’est l’offre mise au point par la start-up marseillaise DualSun, fondée en 2010 par deux jeunes centraliens fraîchement diplômés, Jérôme Mouterde et Lætitia Brottier. « Nous voulions apporter quelque chose de neuf, explique Jérôme Mouterde. Nous avons identifié assez vite cette logique de coupler la fourniture d’eau chaude avec celle d’électricité. Une idée évidente quand on sait qu’un panneau solaire classique produit beaucoup plus de chaleur que d’électricité lorsqu’il est exposé au soleil. Lætitia a regardé tout ce qui s’était fait en R&D sur le sujet et nous avons vu que nous pouvions breveter nos idées. » Le duo s’appuie sur le savoir-faire d’un laboratoire marseillais du CNRS. Il réalise plusieurs prototypes, puis dépose deux brevets.

Equipe DualSn

« En 2012, nous sommes passés en phase industrielle, poursuit le jeune dirigeant. Nous sommes allés voir des sous-traitants capables de nous fournir le panneau photovoltaïque et l’échangeur thermique », dans lequel circule l’eau à chauffer. La difficulté consiste à intégrer ce circuit d’eau dans la chaîne de fabrication du panneau et à limiter au minimum le surcoût engendré par ce dispositif. « Par rapport à une installation photovoltaïque standard, notre solution coûte 30% plus cher, mais nous produisons 50% d’énergie en plus. »

La jeune PME a déjà réalisé plusieurs installations pilotes dans différentes régions, avec des résultats très satisfaisants. Et elle vient d’obtenir la certification européenne indispensable à l’installation de ses panneaux hybrides. « Notre panneau est le premier au monde à être ainsi commercialisé dans ce créneau du solaire hybride », précise Jérôme Mouterde.

Les perspectives semblent donc prometteuses. Mais DualSun doit maintenant financer sa croissance. « Durant les trois premières années, nous avons obtenu environ 1 million d’euros d’aides publiques, poursuit-il. Puis, en 2013, nous avons levé 500.000 euros auprès de business angels. Nous cherchons en ce moment à lever 1 million supplémentaire. »

Odile Esposito

Les start-up pionnières de la transition énergetique