Hier, le 13 septembre 2017 se déroulait à Paris le second colloque national dédié à l’autoconsommation photovoltaïque organisé par ENERPLAN, le Syndicat des Professionnels de l’Énergie Solaire. Retour sur une proposition d’envergure.

ENERPLAN et son plan « autoconsommation solaire solidaire »


DualSun-Colloque_Enerplan_Autoconsommation_1Durant ce colloque, parmi les discussions intéressantes sur l’autoconsommation individuelle, collective, le digital, le stockage… une proposition audacieuse a été adressée au gouvernement et au président de la République. En effet, le plan « Autoconsommation Solaire Solidaire » porté par Enerplan, propose d’équiper 1,5 million de foyers précaires d’ici 2022 (1 million de logements HLM et 500 000 logements en copropriétés et maisons aux occupants précarisés).

DualSun-Colloque_Enerplan_Autoconsommation_2Aujourd’hui, le coût de revient d’un kWh solaire produit sur un bâtiment est de l’ordre de 10 à 12 c€, moins cher que le tarif régulé de vente d’électricité (TRV). Une aide à l’investissement permettra de faire baisser le coût de revient du kWh solaire qui descendrait entre 5 et 3 c€/kWh. Le plan « autoconsommation solaire solidaire » proposera donc une électricité́ solaire très peu couteuse à des ménages en situation de précarité́ énergétique.

En même temps, ce plan va dynamiser la filière professionnelle du solaire, où la France sera parmi les leaders mondiaux de la digitalisation de l’énergie nécessaire pour l’autoconsommation collective, tout en contribuant significativement à la transition énergétique du pays. Il permettra en outre de mesurer grandeur nature l’effet positif réel de l’autoconsommation PV contre la précarité́ et ainsi inventer les bases de la future solidarité́ d’un système électrique qui sera de plus en plus décentralisé et interconnecté.

 

Objectif : pas de recours à des budgets autres que ceux disponibles


DualSun-Colloque_Enerplan_Autoconsommation_4Enerplan prévoit de limiter la contribution financière de l’État en sollicitant le soutien des Régions qui sont chefs de file de la Transition énergétique et celui des collectivités locales qui sont mises à contribution pour éponger les impayés de facture d’énergie. L’ANRU, l’ANAH et les CAF seraient associés à la mise en œuvre du plan, ainsi que les ONG et associations de collectivités locales compétentes afin d’accompagner les ménages et les propriétaires privés. La mobilisation de fonds européens structurels (FEDER) et d’un nouveau programme de Certificat d’Économie d’Énergie dédié à l’autoconsommation avec gestion active de l’énergie permettrait de réduire encore la contribution de l’État, qui sera lissée sur 5 ans.

C’est un plan presque indolore pour le budget de l’Etat où le gouvernement doit jouer un rôle de facilitateur.

 

DualSun et la précarité énergétique


DualSun-Colloque_Enerplan_Autoconsommation_3La clôture du colloque était assurée par Laetitia Brottier, notre Directrice Innovation et Vice Présidente d’Enerplan. Elle a partagé sa vision prospective et optimiste du solaire en France. Optimisme largement justifié par l’autoconsommation photovoltaïque.

Il est dans l’ADN même de notre société de lutter contre la précarité énergétique en proposant un produit intelligent qui offre à la fois de l’eau chaude et de l’électricité puisée dans le soleil. Le plan « Autoconsommation Solaire Solidaire » nous parle énormément car il est en phase avec le changement que nous voulons voir dans nos société : solidarité énergétique, soutien à la filière solaire française, décentralisation énergétique et réduction de notre empreinte carbone. Affaire à suivre !