Guy Penhard, dirigeant de la société LUCCIOL, qui a réalisé l’installation de M. et Mme Delord, nous livre ici ses impressions sur l’installation et sur le solaire en général.


Pourriez-vous nous présenter LUCCIOL ?

DualSun - Lucciol - Guy PenhardLUCCIOL est une société de 5 personnes qui a été créée en 2003, nous opérons dans les départements du Vaucluse, des Bouches-du-Rhône et une partie du Gard et des Alpes-de-Haute-Provence.

Au début de notre activité, nous ne faisions que du solaire photovoltaïque et thermique chez les particuliers. Puis l’activité s’est étendue sur des projets de plus grande ampleur sur des bâtiments collectifs en thermique. Il y a 7-8 ans nous avons développé notre gamme en proposant des poêles à granulés afin de répondre aux demandes croissantes en chauffage en hiver. Nous commercialisons notamment la chaudière ÖkoFEN. Les chaudières et poêles à granulés représentent un bon complément pour notre activité.

Enfin, depuis 5 ans nous faisons aussi l’isolation, ce qui cohérent avec notre première activité de fournisseur d’équipements d’énergie solaire, et avec la bonification du CITE qui s’en est suivie. Nous avons d’ailleurs réalisé l’isolation des combles chez M. Delord et Mme Delord avant de procéder à l’installation des panneaux DualSun.

Le solaire représente 75% de notre chiffre d’affaires ; en termes de chantiers, c’est 40% car ça ne représente n’est que la pose.

Ce qui fait la différence et la pérennité de notre entreprise ? C’est d’être en permanence à l’écoute du client : il ne faut jamais laisser le client sans réponse, c’est pour cela que nous sommes encore présents. Il faut toujours dire la vérité, être honnête. C’est le manque d’honnêteté et de professionnalisme qui a entrainé beaucoup de sociétés installateurs vers la faillite ces dernières années.

Logo LucciolPar exemple, M. et Mme Delord nous ont connu par le bouche à oreille. Une de leur connaissance chez qui nous avions installé un chauffe-eau solaire nous avait recommandé.

D’où vient le nom de Lucciol ? C’est parti d’un constat simple : La luciole c’est une petite bête autonome, qui génère de la lumière, de l’énergie ! Nous ne faisions que du solaire à ce moment-là, ce nom était donc tout à fait cohérent.

 

Comment s’est passée l’installation ?

L’installation s’est très bien passée, nous avions proposé plusieurs devis à M. et Mme Delord selon différentes configurations. Nous avons beaucoup échangé avec eux, ils étaient curieux de savoir comment le système fonctionnait, les avantages qu’il pouvait apporter dans leurs consommations au quotidien. Grâce au même capteur DualSun, vous produisez à la fois électricité et eau chaude sanitaire, vous gagnez en place et en esthétisme. M. et Mme Delord peuvent aujourd’hui consommer leur propre électricité. Cette configuration autoconsommation correspond à ce qu’ils recherchaient.

 

Que pensez-vous de la solution DualSun ?

La solution DualSun est très bonne, avec un rendement PV meilleur que les autres panneaux.

 

A votre avis, pourquoi (ou pas) développer les énergies solaires ?

Moi je ne suis pas un écolo dans l’âme, je cherche surtout à consommer moins, à me libérer au maximum des consommations électriques. Il n’y a que le solaire qui peut faire ça ! L’autoconsommation est de plus en plus en vogue et j’y crois beaucoup.

 

Dans 20 ans, quelle vision avez-vous du solaire ?

J’espère qu’il y en aura partout, il faut l’espérer. Je suis persuadé que dans 10 ans la plupart des maisons auront des panneaux PV mais pour le chauffe-eau solaire, je suis plus pessimiste. Il faut voir la façon dont ça évolue. L’avantage de DualSun c’est que l’on peut placer les 2. Les gens sont vraiment axés sur le PV. Aujourd’hui, ils cherchent à dépenser moins. Au contraire, en 2003, j’observais que mes clients avaient plus une fibre écologique, ils avaient l’impression d’être précurseur en installant des panneaux chez eux.

Tout ce qui est nouveau peut faire peur, d’où la réticence de certains de mes clients qui au départ ne connaissaient pas le produit DualSun et à qui j’ai présenté la solution. Les gens qui s’intéressent techniquement à la solution et qui sont sensibles à la question environnementale sont parfois plus méfiants car ils ont l’impression de jouer les cobayes.

D’où notre rôle d’installateur de toujours montrer l’exemple en étant honnête et transparent avec le client.

 

Quelle est la première chose qui vous vient à l’esprit en entendant « 2-en-1 » ?

C’est d’abord 1 capteur pour 2 utilisations. C’est aussi une bonne esthétique et un gain de place en toiture.

 

Découvrez une installation DualSun réalisée par la société LUCCIOL dans notre article :

“De l’autonomie et un installateur sérieux : DualSun leur a trouvé la solution !”