Philippe Metges, Directeur Central Bouygues SA“Philippe Metges, je suis Directeur Central de Bouygues SA et j’ai en charge le projet de Challenger. Challenger c’est une rénovation importante puisque c’est un bâtiment qui a été livré en 1988 et qu’on a voulu mettre en vitrine du XXIe siècle comme il a été en vitrine du XXe siècle les années précédentes.

On a également voulu que ce bâtiment soit certifié, on a pris trois certifications : le Leed Platinum, le Breeam Outstanding et le HQE Exceptionnel et nous avons obtenu dans ces trois certifications la note maximale. Nous sommes d’ailleurs le premier site au monde à avoir ces trois certifications à ce niveau-là.

Cette rénovation doit permettre de passer d’un bâtiment de 310 kWh à un bâtiment à énergie positive. Aujourd’hui on est à énergie positive. De plus, cette rénovation a consisté à ce que Challenger reste Challenger, vitrine du XXIe siècle et certifié au maximum.

 

Pourquoi avez-vous choisi des panneaux solaires hybrides ?

On a eu d’abord eu une démarche solaire puisque nous avons regardé à améliorer le solaire par des boitiers individualisant chaque module et donnant une sécurité et donc un fonctionnement sécurisé du photovoltaïque. De là on est allé travailler sur l’hybride : on recherchait au niveau architectural un système qui soit identique au solaire que l’on voit et deuxièmement on recherchait un système qui ne surchauffe pas, ce qui est le gros problème du thermique.

Nous avons donc trouvé les panneaux DualSun qui correspondaient au côté architecturale puisqu’ils se confondent avec les panneaux solaires photovoltaïques. En plus il offraient un double effet : produire de l’énergie et en même temps produire du thermique sans surchauffe de l’installation.”

Accéder à tous les détails de cette installation