​Produire et consommer sa propre électricité séduisent de plus en plus de Français.

En effet, l’autoconsommation permet de réduire vos factures d’énergie jusqu’à 60%.

Alors pourquoi ne pas installer vous-même votre kit de panneau solaire en autoconsommation ?

Grâce à ce guide complet, vous saurez enfin tout ce qu’il faut savoir sur les kits solaires en autoconsommation, avec ou sans batterie.

Kit panneaux solaires en autoconsommation : c’est quoi ?


Un kit solaire est un équipement composé de panneaux solaires à monter soi-même.

Aujourd’hui, il existe différents kits solaires en fonction du type de panneau solaire :

  • Kit solaire composé de panneaux solaires photovoltaïques pour produire de l’électricité ;
  • Kit solaire composé de panneaux solaires hybrides pour produire de l’électricité et de l’eau chaude sanitaire.

Dans les deux cas, le fonctionnement est simple.

Le kit solaire produit de l’énergie pour alimenter les différents appareils électriques et le ballon d’eau chaude d’une maison, d’un van, d’un camping-car ou d’un bateau.

 

panneau solaire pour camping car

 

Ce type de dispositif permet de réduire jusqu’à 60 % votre facture d’électricité.

Concrètement, un kit solaire en autoconsommation contient :

  • Des panneaux solaires qui captent l’énergie du soleil et la transforment en courant continu ;
  • Un onduleur solaire qui convertit le courant continu produit par les panneaux en courant alternatif pour être utilisé par vos appareils électriques ;
  • Le câblage pour brancher les panneaux ;
  • Une structure de montage et un kit de visserie ;
  • Un coffret de protection précâblé prêt à l’emploi avec un disjoncteur ;
  • Éventuellement du matériel supplémentaire comme une batterie solaire ;
  • Une notice explicative.

Notez que ces installations photovoltaïques à monter soi-même sont souvent d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc.

En savoir plus : les panneaux solaires DualSun sont-ils adaptés pour des projets « mobiles » comme sur un bateau, un camping-car ou une tiny-house ?

Panneau solaire à installer soi-même : est-ce pour tout le monde ?


Le kit solaire s’adresse à des bricoleurs confirmés et/ou à des installateurs professionnels.

En effet, installer des panneaux photovoltaïques suppose d’avoir des connaissances solides et de bonnes compétences en électricité et/ou en plomberie si vous optez pour des panneaux hybrides.

 

guide_installation_ecs_local_technique

 

Si vous n’êtes pas du tout bricoleur, je vous encourage vivement à vous entourer de personnes disposant de compétences en électricité et/ou en plomberie.

Vous limitez ainsi les risques de malfaçons, voire de blessures !

Ceci étant dit, voici ce que vous devez savoir pour poser vous-même votre kit solaire.

Les différents types de kits solaires en autoconsommation


L’autoconsommation, c’est le fait de produire puis consommer :

  • Son électricité si vous êtes équipé de panneaux photovoltaïques ;
  • Son électricité et son eau chaude si vous êtes équipé de panneaux hybrides.

Si vous choisissez d’installer un kit solaire, 3 possibilités s’offrent à vous :

Kit panneaux solaires autoconsommation totale

C’est la forme d’autoconsommation la plus répandue lorsque l’on parle de kit solaire.

Dans cette configuration, vous possédez une installation solaire raccordée au réseau public.

Vous consommez l’ensemble de la production d’électricité de vos panneaux solaires.

Si vous produisez moins que vous ne consommez, alors c’est le réseau public qui vous fournit l’électricité supplémentaire nécessaire.

Si vous produisez plus que vous ne consommez, alors vous êtes en surplus de production.

Dans ce cas, ce surplus est injecté gratuitement dans le réseau public d’électricité.

 

Kit panneau solaire autonome avec batterie

C’est le cas si votre kit n’est pas raccordé au réseau.

Vous autoconsommez la totalité de l’électricité produite.

Si d’aventure vous produisez en surplus, l’électricité doit être stockée dans une batterie solaire.

Ce stock d’électricité est ensuite utilisé quand votre kit solaire ne produit plus.

Je vous conseille de choisir ce type de kit en autoconsommation si le raccordement technique est difficile (vous habitez un site isolé par exemple).

Notez que votre kit devra également comprendre un onduleur spécifique capable de fonctionner sans être alimenté par l’électricité du réseau public.

En savoir plus : Onduleur panneau solaire | 6 choses à savoir en 2023 (guide)

Bon à savoir :

Si votre kit solaire n’est pas raccordé au réseau, alors la batterie virtuelle est incompatible.

 

Kit panneaux solaires en autoconsommation avec vente du surplus : est-ce possible ?

Oui, mais vous devez faire poser le kit par un installateur certifié RGE (je reviens sur ce point plus loin dans l’article).

Autrement dit, si vous choisissez d’installer vous-même le kit, vous avez seulement le choix entre :

  • L’autoconsommation totale ;
  • Ou l’autonomie avec batterie.

 

Comment choisir son kit solaire en autoconsommation


Plusieurs critères sont à prendre en compte pour choisir un kit solaire en autoconsommation parfaitement adapté à vos besoins :

 

Votre consommation d’électricité

Vos besoins énergétiques vont servir à déterminer la puissance optimale du kit à installer.

Votre consommation dépend du nombre d’appareils électriques et de leur fréquence d’utilisation.

Pour vous faire une idée, les kilowattheures (kWh) consommés sont indiqués sur vos factures d’électricité.

 

Le type d’autoconsommation choisie

Pour quelle configuration optez-vous : autoconsommation totale ou autonomie avec batterie ?

Selon votre choix, les kits solaires ne contiennent pas les mêmes équipements et les prix diffèrent.

Par exemple, l’autonomie avec batterie coûte cher : en effet, les batteries solaires sont des équipements particulièrement onéreux.

Il faudra également investir dans un onduleur solaire spécifique, là aussi plus cher qu’un onduleur classique.

 

Votre situation géographique

Les panneaux solaires sont rentables partout en France.

Cela dit, le taux d’ensoleillement diffère d’une région à l’autre.

Ils sont donc encore plus rentables dans le Sud que dans le Nord.

Par exemple :

  • Toulon (83) bénéficie de 2 800 heures d’ensoleillement par an. La production d’électricité des panneaux solaires est comprise entre 1 200 à 1 400 kWh par kilowatt-crête (kWc) installé ;
  • Charleville-Mézières (08) a 1 440 heures d’ensoleillement par an, qui permet d’obtenir une production électrique de 800 kWh par kWc installé.

Pour en avoir le cœur net, découvrez si l’ensoleillement de votre région est suffisant pour installer des panneaux solaires.

 

 

Les caractéristiques de votre maison ou terrain

L‘orientation et l’inclinaison des panneaux solaires sont deux critères importants pour optimiser le rendement et la production de votre installation photovoltaïque.

Idéalement, les panneaux solaires doivent être orientés plein sud et inclinés à 30º par rapport à l’horizon.

Sachez également que tous les revêtements de toit des maisons ne sont pas compatibles avec la pose de panneaux photovoltaïques.

 

La qualité et la marque du kit solaire

C’est le dernier critère déterminant et certainement un des plus importants !

En effet, la qualité du matériel et la marque ont un impact direct sur le rendement du kit solaire.

Ainsi, je vous conseille d’investir dans des panneaux solaires monocristalins comme les modèles photovoltaïque FLASH® et hybride SPRING® de DualSun.

Ils offrent à ce jour le meilleur rendement du marché (jusqu’à 24%).

A l’inverse, je vous déconseille d’opter pour les panneaux polycristallins qui offrent un rendement surfacique moins intéressant pour votre projet.

N’oubliez pas de regarder les garanties proposées par les constructeurs des panneaux et de l’onduleur.

En connaissant toutes les caractéristiques citées ci-dessus, vous pourrez ainsi déterminer la puissance de vos panneaux solaires photovoltaïques.

 

Quelle puissance pour un kit panneau solaire en autoconsommation ?


La puissance du kit solaire détermine la quantité d’électricité que vous produisez.

Cette puissance est exprimée en watts-crêtes (abrégé Wc), voire en kilowatts-crêtes (abrégé kWc).

Retenez que 1 kWc = 1 000 Wc.

A titre d’exemple :

  • 500 Wc couvrent les besoins électriques d’un réfrigérateur, d’une télévision et d’un ordinateur ;
  • De 1,6 kWc à 3 kWc, l’installation est idéale pour une petite consommation électrique quotidienne ;
  • Plus de 3 kWc, elle répond à l’utilisation d’équipements très énergivores comme la climatisation.

Certains utilisent la formule pour calculer la consommation d’un appareil électrique :

Consommation (wattheure) = Puissance (watt) x durée d’utilisation

D’autres préfèrent la formule pour calculer la puissance d’un panneau photovoltaïques :

Puissance du panneau = nombre d’heures d’ensoleillement X taux dégressif X puissance du panneau (Wc convertis en kWc)

J’ai d’ailleurs rédigé un article pour bien choisir la puissance des panneaux solaires.

Pour être tout à fait honnête, calculer la puissance d’un kit solaire qui réponde à vos besoins, c’est loin d’être simple.

C’est pourquoi je vous conseille d’utiliser un simulateur solaire gratuit.

En quelques clics, vous découvrez quelle puissance installer chez vous.

Vous souhaitez en savoir plus ? Lisez notre guide pratique : Combien de panneaux solaires pour 9 kWc ?

 

Comment installer son kit panneaux solaires en autoconsommation ?


Pour rappel, afin d’optimiser la production d’électricité, il est conseillé :

  • D’orienter vos panneaux solaires plein sud, sud-est ou sud-ouest ;
  • D’incliner vos panneaux photovoltaïques à 30º.

Vous avez plusieurs solutions pour installer votre kit solaire en autoconsommation :

  • Sur la toiture de votre logement ;
  • Sur une pergola ;
  • Sur le toit de votre van aménagé, camping-car… ;
  • Directement au sol dans le jardin ou sur une terrasse.

Voici les 3 étapes à suivre pour monter vous-même votre kit solaire.

 

Etape 1 : Le montage de la structure

Une notice d’instruction est fournie dans votre kit solaire en autoconsommation.

Faites attention à lire scrupuleusement les indications, puis à suivre minutieusement et dans l’ordre toutes les étapes d’assemblage.

 

Etape 2 : L’installation des panneaux solaires

Monter sur le toit ne s’improvise pas, cela peut être dangereux.

Le risque principal est lié aux chutes :

  • Chutes depuis l’échelle ;
  • Chutes au travers du toit ;
  • Chute du matériel depuis le toit et l’échelle.

Avant de monter sur votre toit, sécurisez-vous :

  • Le harnais de sécurité est incontournable, tout comme le choix de la bonne échelle pour monter ;
  • Ne travaillez jamais seul : en travaillant en binôme, vous aurez de l’aide, mais surtout une personne capable de prévenir les secours s’il se produit un accident ;
  • Prenez en compte la météo pour ne pas amplifier les risques de chutes liés aux intempéries (toiture glissante avec la pluie, insolation avec le soleil, déséquilibre avec le vent…).

Une fois sur votre toit, suivez le guide d’instruction pour poser correctement votre kit solaire.

 

Etape 3 : Le raccordement électrique

Vos panneaux photovoltaïques sont en place. Vous devez maintenant les raccorder à votre compteur électrique.

Cette étape nécessite des compétences spécifiques. Pour éviter tout risque d’accident, je vous recommande de faire appel à un électricien.

 

Bon à savoir :

Vous pouvez faire appel à un installateur professionnel certifié RGE pour des questions de sécurité et pour vous assurer du bon fonctionnement de votre installation solaire.

 

Quel est le coût d’un kit panneaux solaires ?


Le prix d’un kit solaire en autoconsommation est compris entre 3 400 € et 8 800 € selon la puissance et le matériel compris dans le kit.

Voici le prix d’un kit solaire DualSun classique en autoconsommation observé chez un revendeur en 2022 :

Puissance du kit solaire Contenu du kit Prix TTC
3,24 kWc ✅ 8 panneaux solaires DualSun de 405Wc
✅ 4 Micro-onduleurs APSystems DS3L
✅ 1 Câble AC Bus YC600/DS3 3G2.5 pré-connecté à un câble de 20m 3G2.5
✅ 1 Coffret de protection AC Plug’n’play totalement précâblé – prêt à l’emploi
✅ 1 Connecteur femelle APS
✅ 1 Kit de visserie complet
✅ 1 Système de mise à la terre – câble de terre 20m
3 421 €
4,05 kWc ✅ 10 panneaux solaires DualSun de 405Wc
✅ 5 Micro-onduleurs APSystems DS3L
✅ 1 Câble AC Bus YC600/DS3 3G2.5 pré-connecté à un câble de 20m 3G2.5
✅ 1 Coffret de protection AC Plug’n’play totalement précâblé – prêt à l’emploi
✅ 1 Connecteur femelle APS
✅ 1 Kit de visserie complet
✅ 1 Système de mise à la terre – câble de terre 20m
4 189 €
4,86 kWc ✅ 12 panneaux solaires DualSun de 405Wc
✅ 6 Micro-onduleurs APSystems DS3L
✅ 1 Câble AC Bus YC600/DS3 3G2.5 pré-connecté à un câble de 20m 3G2.5
✅ 1 Coffret de protection AC monophasé double – 2x3kW
✅ 1 Connecteur femelle APS
✅ 1 Paire de connecteurs pour jonction électrique étanche APS
✅ 1 Kit de visserie complet
✅ 1 Système de mise à la terre – câble de terre 20m
4 956 €
5,67 kWc ✅ 14 panneaux solaires DualSun de 405Wc
✅ 7 Micro-onduleurs APSystems DS3L
✅ 1 Câble AC Bus YC600/DS3 3G2.5 pré-connecté à un câble de 20m 3G2.5
✅ 1 Coffret de protection AC monophasé double – 2x3kW
✅ 1 Connecteur femelle APS
✅ 1 Paire de connecteurs pour jonction électrique étanche APS
✅ 1 Kit de visserie complet
✅ 1 Système de mise à la terre – câble de terre 20m
5 980 €

 

Il existe également des kits solaires DualSun en autoconsommation pour alimenter votre piscine.

Equipés de panneaux solaires hybrides, ils sont commercialisés par MyShop Solaire.

Leur prix varie de 5 700 € à 10 800 € TTC selon la puissance.

 

Enfin, notez qu’il existe aussi un kit solaire DualSun de 3 kWc adapté aux maison isolées, non raccordées au réseau.

Il est équipé de 8 batteries et est commercialisé à 10 800 € TTC.

Les avantages du kit panneau solaire en autoconsommation


Avec une installation solaire, qu’elle soit classique ou en kit, les avantages sont nombreux :

  • Vous économisez jusqu’à 60 % sur votre facture d’électricité ;
  • Vous gagnez en indépendance énergétique ;
  • Vous participez à la transition écologique du bâtiment en utilisant une énergie renouvelable.

Cela dit, les kits présentent certains avantages spécifiques qu’il faut souligner :

 

  • Prix attractif

En installant vous-même votre kit de panneau solaire, vous ne payez pas la main-d’œuvre.

Retenez tout de même que l’installation de kits solaires s’adresse aux particuliers qui sont de bons bricoleurs.

 

  • Ludique à installer

Il faut reconnaître qu’il y a un certain charme dans le fait de « faire soi-même ».

Si vous êtes un bricoleur aguerri, et que vous souhaitez économiser sur la main d’œuvre, alors le kit solaire est pour vous.

 

  • Intéressant dans certains cas particuliers

Comme nous l’avons vu précédemment, le kit solaire avec batterie est une solution pour :

  • Les sites isolés non raccordés au réseau ;
  • Les vans aménagés, camping-cars et bateaux.

En effet, il vous permet d’être totalement autonome en électricité.

 

 

Par ailleurs, si malheureusement vous n’avez pas de place sur votre toit pour installer des panneaux photovoltaïques, il vous reste une solution : les poser au sol.

 

  • Un test grandeur nature

De nombreux Français optent pour l’installation d’un petit kit solaire pour « tester » les bienfaits de l’autoconsommation.

Cela présente l’avantage de commencer à réaliser des économies intéressantes sur votre facture avec un investissement limité.

Puis, vous pouvez opter pour une installation solaire avec une puissance plus importante et posée par un professionnel RGE pour toucher les aides de l’Etat.

 

Les inconvénients des kits panneaux solaires


Vous ne bénéficiez d’aucune aide de financement

En installant vous-même un kit solaire, vous ne pouvez pas prétendre aux 2 principaux avantages :

  • La prime à l’autoconsommation : elle est versée aux producteurs d’électricité qui choisissent l’autoconsommation avec vente de leur surplus de production et peut représenter plusieurs milliers d’euros ;
  • L’obligation d’achat solaire : cette aide oblige EDF OA à acheter votre production d’électricité partielle ou totale selon un tarif fixé par l’État et garanti pendant 20 ans.

En effet, pour être éligible, vos panneaux solaires doivent être installés par un installateur professionnel labellisé RGE (reconnu Garant de l’Environnement) et raccordés au réseau.

Ces conditions assurent à EDF OA d’acheter de l’électricité produite d’une installation solaire en bonne et due forme.

En savoir plus : Comment DualSun sélectionne ses installateurs partenaires ?

 

Vous perdez un revenu complémentaire

Vous montez vous-même vos panneaux solaires ?

Alors, vous ne pouvez pas vendre votre surplus d’électricité, il sera :

  • Injecté gratuitement sur le réseau public dans le cas de l’autoconsommation totale ;
  • Ou stocké dans une batterie dans le cas de l’autonomie.

Sachez que plus votre installation solaire est puissante, plus vous avez de chance de produire un surplus d’électricité.

Si vos besoins en énergie sont importants, je vous recommande donc de passer par l’installation traditionnelle de panneaux photovoltaïques par un professionnel RGE.

Bon à savoir :

Si vous choisissez l’autonomie électrique, notez que les batteries solaires représentent un coût important. C’est une donnée à prendre en compte dans votre investissement pour ne pas avoir de mauvaise surprise !

 

Vous devez être sûr de la puissance à installer

En effet, cela permet de couvrir vos besoins quotidiens en électricité.

Cependant, évaluer la puissance nécessaire de vos panneaux photovoltaïques peut-être difficile.

Elle dépend de nombreux critères spécifiques : orientation, inclinaison, climat…

C’est pour ces raisons qu’un professionnel est nécessaire pour dimensionner votre installation solaire selon vos besoins.

Bon à savoir :

Calculer la puissance à installer en autonomie avec batterie peut s’avérer vraiment très compliquer. En effet, il faut prendre en compte de nombreuses données complexes comme la capacité, ou encore la profondeur de charge/décharge de la batterie.

 

Vous n’êtes pas toujours assuré

On y pense rarement, mais passer par un installateur professionnel permet d’être couvert par 3 assurances :

En tant que particulier qui installe soi-même un kit de panneaux solaires, si vous voulez être couvert, il faut faire un avenant à votre assurance habitation.

Pour cela, il suffit de déclarer votre installation photovoltaïque en la faisant contrôler par un professionnel.

 

Le kit solaire n’est pas fait pour tout le monde

Oui, comme nous l’avons vu au long de cet article, un kit solaire est adapté aux bricoleurs aguerris.

En effet :

  • L’installation sur toiture demande d’être prudent pour assurer sa sécurité et d’être méticuleux pour garantir l’étanchéité de votre maison ;
  • Le raccordement électrique suppose de bonnes connaissances en électricité pour éviter tout accident.

Bon à savoir :

Dans le cas de l’autoconsommation totale, il est primordial de bien s’assurer que vos panneaux solaires sont bien installés et raccordés au réseau.

Si ce n’est n’est pas le cas, cela pourrait entraîner un risque important pour les techniciens Enedis qui interviendraient sur le réseau local.

 

La pose de panneaux solaires par un professionnel RGE : une alternative rassurante


Selon votre consommation, la démarche d’autoconsommation choisie et les caractéristiques de votre projet solaire, il est bien souvent plus avantageux de passer par un professionnel certifié RGE.

Contrairement au kit solaire, la pose de panneaux photovoltaïque par un installateur certifié RGE donne le droit à de nombreuses subventions :

  • La prime à l’autoconsommation ;
  • La vente de votre électricité à EDF OA ;
  • Une réduction de la TVA à 10 % ;
  • Des aides pour la rénovation énergétique avec l’installation de panneaux hybrides ;

Grâce à ses aides, vous optimisez la rentabilité de votre installation solaire.

Pour vous faire votre propre opinion, je vous laisse juger des panneaux solaires en autoconsommation grâce aux avis.

 

Conclusion


J’espère que cet article vous permet de mieux appréhender la notion de kit solaire.

Ce qu’il faut retenir :

  • En installant soi-même des panneaux, il existe deux types d’autoconsommation : totale et autonomie ;
  • Le prix est le principal avantage des kits solaires puisque vous ne payez pas la main-d’œuvre ;
  • Poser soi-même un kit solaire nécessite des compétences solides en électricité, c’est donc une solution pour les particuliers bricoleurs ;
  • Aucune aide ou prime de l’État ne peuvent financer votre installation ;
  • Si vous êtes dans une démarche de rentabilité, la pose de panneaux solaires par un professionnel certifié RGE est plus avantageuse.

Vous avez des questions sur votre projet solaire ? Je serais ravi de vous répondre en commentaire✍️

Questions fréquentes (FAQ)


Quelle puissance pour un kit solaire autoconsommation ?

En règle générale, la puissance d’un kit solaire en autoconsommation dépasse rarement 3 kWc. Cela dit, pour déterminer la puissance dont vous avez besoin, il est nécessaire de calculer avec précision votre consommation, mais aussi la quantité d’électricité que vous allez produire selon les différents facteurs liés à votre maison (ensoleillement, orientation, inclinaison, etc.). Le risque ? Surdimensionner votre kit solaire par rapport à vos besoins. Vous injecteriez alors gratuitement beaucoup d’électricité sur le réseau, ce qui ferait baisser la rentabilité de votre projet !

 

Quel est le prix d’un kit solaire autoconsommation 3000w ?

Pour un kit solaire classique à raccorder au réseau, comptez environ 3 500 € TTC. Pour un kit solaire hybride servant à chauffer votre piscine, comptez 10 800 € TTC. Enfin, pour un kit autonome de 3 kWc comprenant des batteries, Comptez là aussi environ 10 800 € TTC.

 

Quel est le meilleur kit solaire autoconsommation ?

Tout dépend de votre objectif : souhaitez vous simplement faire baisser votre facture d’électricité ? Ou bien souhaitez vous chauffer l’eau de votre piscine ? Ou alors souhaitez-vous alimenter en électricité un bâtiment isolé non raccordé au réseau ? Pour chacun de ces besoin, il existe un kit solaire autoconsommation DualSun. Vous bénéficiez de panneaux solaires Français haut-de-gamme, et de garanties solides pour mener à bien votre projet en toute sérénité.