« Chaleur solaire : la nouvelle donne » : Les États Généraux de la Chaleur Solaire organisés par le syndicat Enerplan ont réunis plus de 150 professionnels de la filière à Lyon ce 16 octobre 2018. Notre directrice innovations, Laetitia Brottier a participé à cet événement placé sous le signe d’un dynamisme retrouvé dans le solaire thermique ! Elle nous livre aussi ses points de vues.

Lors des interventions de la journée, nous avons pu observer que les mesures d’incitation pour accompagner la filière dans cette transition promise lors du groupe de travail “PlaceAuSoleil” de Monsieur le ministre Lecornu sont désormais à l’œuvre. On retiendra notamment la simplification de l’accès à l’Eco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) pour lequel il n’est plus nécessaire d’être sur un bouquet de travaux.

Relire notre article #PlaceAuSoleil : Les mesures annoncées du Plan Solaire

Autre bonne nouvelle, la taxe carbone permet une visibilité sur l’inflation des prix fossiles, inflation par la taxe jusqu’à 3,8%/an. Le solaire (qui est une énergie décarbonée par nature) permet de stabiliser les prix de l’énergie.

Un point clé sera évidemment la pénétration du solaire sur le marché du neuf. Une règlementation thermique basée sur le label Énergie Positive Bas Carbone (E+/C-) devrait se finaliser dans les mois à venir. Certains groupes de travaux se mettent d’ailleurs en place sur ce sujet. Cette réglementation thermique est l’occasion pour la filière de rappeler l’importance des critères choisis, avec en mémoire le critère d’obligation d’énergie renouvelable en maison individuelle qui avait permis au chauffe-eau solaire thermodynamique d’éclipser transitoirement les solutions solaires. Dans l’expérimentation actuelle, Uniclima a par exemple rappelé que pour atteindre le niveau Énergie 3, le solaire thermique avec du photovoltaïque est indiqué, ce qui positionne tout naturellement le solaire hybride tel que DualSun pour ce label ! D’ailleurs, c’est déjà ce que montrait l’étude réalisée par le bureau d’études Tribu Energie il y a quelques mois.

Le Cluster Eco Énergie, Effinergie et Envirobat BDM observent actuellement une inflexion, avec un début de retour du solaire dans les labels. D’autant plus que la filière a désormais fait ses preuves en présentant des taux d’installation qui ont nettement progressé en dix ans comme le montrait Qualit’ENR sur la base de leurs audits de chantiers.

On peut noter également que le solaire intéresse particulièrement les personnes qui se projettent sur des charges longues dans le temps, les bailleurs sociaux par exemple. Néanmoins, il faut aussi avoir conscience  que la chaleur solaire doit retravailler sa pédagogie à destination des prescripteurs et ainsi ressurgir de l’oubli. Ce travail a d’ailleurs été initié par GRDF pour susciter l’envie du solaire dans le bâti. Certaines idées comme une solution en brise-soleil pour l’intégration architecturale a par exemple refait surface. Yann Dervyn, délégué général d’Effinergie précisait que des offres intégrées en chauffage et eau-chaude avait tendance à être favorisées. Chez DualSun cette simplicité pour les utilisateurs nous tient à coeur, comme en témoigne la présence de notre technologie solaire hybride dans les offres de nos partenaires pour la maison individuelle comme le bâtiment collectif.

Comme l’a déclaré Richard Loyen, délégué général d’Enerplan, “On ne peut plus construire de bâtiment périmé vis à vis du climat. Pourquoi brûler encore du gaz ou fioul en plein été – surtout dans le midi – pour se doucher ? N’est-ce pas anachronique ?”

Les États Généraux de la Chaleur Solaire furent aussi l’occasion pour les Territoires de faire connaitre leurs actions, le plus souvent en lien avec l’Ademe. En Bretagne par exemple avec la promotion de la chaleur solaire chez les éleveurs ou bien en Occitanie pour des usages industriels. On l’a aussi vu en Auvergne-Rhône Alpes sur des réseaux de chaleur en éco-quartiers. Les besoins de chaleur sont partout !

Par ailleurs, il faut rappeler l’importance d’une mise en service dynamique. La chaleur solaire demande à être réglée, et quand elle est réglée, elle fonctionnement longtemps. C’est tout l’intérêt du suivi des installations. Chez DualSun nous proposons la T-Box pour faciliter l’exploitation des installations.

En conclusion, cette journée consacrée aux États Généraux de la Chaleur Solaire annonce enfin de belles perspectives pour la chaleur solaire. Comme le rappelait Pedro Diaz de Solar Heat Europe, le lobbying des grands groupes est là pour nous faire croire qu’ils s’occupent de tout, qu’il n’y a pas de soucis à se faire pour la transition « l’électricité et gaz vont être décarbonné d’ici 2050 ». Les grandes groupes jouent un rôle important dans cette transition mais ils ne sont pas les seuls : les PMEs comme DualSun sont très actifs à tous les niveaux, et mêmes les citoyens prennent la responsabilité de leur consommation en apportant de la résilience dans ce monde de l’énergie avec le recourt à l’énergie solaire ! Comme l’intitulait si bien ces États Généraux, « Chaleur solaire : la nouvelle donne ».