Le 19 octobre, Eiffage et ses partenaires Egis et Engie (ex-GDF Suez) présentaient leur démonstrateur urbain 3D, baptisé Astainable, sorte de vitrine à l’international de l’urbanisme français et de la « French tech ». DualSun, solution solaire 2 en 1 fait partie du voyage dans le temps pour réinventer Astana, capitale du Kazakhstan et équiper de nombreux bâtiments.

Démonstrateur 3D et mise en avant de la « French Tech »

Le démonstrateur 3D Astainable, permet de se promener virtuellement à Astana, capitale du Kazakhstan … en 2030 ! En effet, impulsé par le Ministère des Affaires Étrangères, ce sont Egis, Eiffage, Engie et plus de 100 entreprises françaises dont DualSun qui ont travaillé ensemble pour réinventer la ville d’Astana de demain, autour de 5 thèmes : la construction durable, l’énergie, l’écosystème urbain, l’écomobilité, et le thème approches et concepts.

ville durable republiqueLa ville durable à la française qui a été présentée est condensée dans une clé USB de 4Go. La ville d’origine a été entièrement numérisée, et la maquette 3D permet une expérience immersive unique. En effet, le visiteur découvre un bouquet de solutions intégrées de toute nature, immédiatement suivi de suggestions d’entreprises françaises prêtes à les fournir.

Parmi les solutions proposées on note par exemple la voiture électrique Zoe spéciale grand froid (Renault), des bâtiments à énergie positive (Egis), des dômes verriers (Eiffage), des jardins urbains de l’Ile sur l’Ishim, des réseaux de chaleur et froid (GdF Suez), des tramways (Alstom), une station d’épuration (Suez) … DualSun a été retenu pour alimenter en eau chaude et en électricité les bâtiments en rénovation sur l’Avenue de la République et les constructions à énergie positive de l’ile sur Ishim d’Astana.

 

Urgence à Astana … et ailleurs

Astana, capitale du Kazakhstan recevra l’exposition universelle en 2017. Cette ville a été choisie parmi d’autres car elle est très représentative des villes émergentes et présente tous les maux d’une urbanisation fulgurante : empreinte énergétique croissante (tout charbon), pollution, embouteillages, absence de gestion des déchets … températures extrêmes (40 °C l’été, – 40 °C l’hiver).astainable vue

Pour sauver Astana il y a urgence. Urgence sociétale d’abord pour que les nouveaux arrivés ne s’entassent pas dans des bidonvilles. Urgence planétaire ensuite, car les villes sont responsables de 80% des gaz à effet de serre.

Astainable est un bijou virtuel mais aussi une vitrine du savoir-faire français appliqué à Astana et duplicable sur d’autres villes étrangères qui présenteraient les mêmes tendances d’urbanisation. A l’heure où DualSun commence son internationalisation, c’est un beau tremplin pour une signature de contrats aux quatre coins du monde.