Article paru dans LesEchos.fr, lpar  JEAN-MARC VITTORI : “A Marseille, l’entreprise Dualsun a inventé des panneaux solaires haut de gamme qui produisent électricité et eau chaude, avec un rendement trois fois supérieur à celui d’un équipement photovoltaïque classique.”

vittori-dualsun

LE PROPOS : Loin d’Emmanuel Macron et des révolutions de palais de la politique française, des femmes et des hommes inventent de nouvelles façons de produire, de partager, de vivre ensemble. Depuis des années, l’économiste Michel Godet collecte ces initiatives avec une bande de passionnés (dont fait partie l’auteur de ces lignes) pour les distinguer par des prix et les faire connaître dans des livres. Désormais porté par la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur, le dernier cru a un goût de planète durable avec de forts tanins de solidarité. A Marseille, l’entreprise Dualsun a inventé des panneaux solaires haut de gamme qui produisent « électricité et eau chaude, avec un rendement trois fois supérieur à celui d’un équipement photovoltaïque classique ». Dans le « boboland » parisien, l’association Le Carillon crée des liens dans un quartier entre ceux qui n’ont pas de domicile et ceux qui en ont un, une formule qui a essaimé jusqu’à Amsterdam ou Seattle. L’ouvrage raconte treize démarches originales.

L’EXEMPLE : Un constructeur d’autocars, devenu carrossier faute de marché, perdu du côté d’Albi, revient à son métier d’origine. Mais Safra fabrique désormais des Businova fonctionnant avec trois énergies, dépose des brevets, recrute des compétences nouvelles, vise l’exportation. « Nous sommes la plus petite des boîtes à se lancer dans ces projets gigantesques » ; témoigne son patron, Vincent Lemaire. Reste à réussir !

L’APPEL À CANDIDATUREs 2018 : Le cru de cette année est en préparation. Candidatures bienvenues jusqu’au 22 janvier 2018. Renseignements sur https://fondation-entrepreneurs.mma/

Jean-Marc Vittori @jmvittori