C’était à Amsterdam qu’avait lieu la 29ème Conférence Internationale du Solaire Photovoltaïque (EU PVSEC 2014), l’occasion pour tous de faire le point sur les records de performance des différentes technologies et l’occasion pour notre Directrice Innovations Laetitia Brottier de nous livrer un retour technique sur cette conférence.

Alors que nous étions sur EuroSun mi-septembre, le fait d’enchainer avec EU PVSEC 2014, la semaine d’après, c’est aussi l’occasion pour nous d’être actifs sur ces évènements spécialisés (thermique pour EuroSun, PV pour EU PVSEC 2014), toujours dans l’idée de rester avertis dans le domaine des innovations technologiques photovoltaïque ET thermiques.

hall d'exposition EU PVSEC 2014

Voici 4 points qui m’ont intéressés lors de cette conférence EU PVSEC 2014 :

Efficacité des modules en silicium cristallin :

Comme le rappelait le Dr Stefan Glunz, tout nouvellement honoré du prix Becquerel, les modules en silicium cristallin les plus représentés sur le marché, ont une limite théorique d’efficacité à 29%. Je retiens en particulier deux technologies qui permettent de s’approcher des limites théoriques de puissance :

– La technologie back contact qui permet d’augmenter le courant produit par cellule,

– La technologie hétérojonction qui permet d’augmenter la tension délivrée.

Aujourd’hui, c’est la technologie back contact qui prédomine avec un record de Sunpower qui dépasse les 25% sur une surface comparable à celle des modules. Alors que les records s’obtiennent d’habitude sur des petites surfaces, ce record-ci s’obtient sur une surface de l’ordre du mètre carré, c’est un fait notable. En attendant la généralisation de ce record, les modules de 300Wc (19% de rendement comparés au 15.4% de performance normative) vont commencer à être le nouveau standard haut de gamme.

Autoconsommation et installations industrielles :

conference EU PVSEC 2014 Lors de l’évènement parallèle sur l’autoconsommation, M. Cassagne chez Total (désormais majoritaire dans Sunpower), justifiait de l’intérêt des solutions solaires à hauts rendements. Ces solutions solaires à haut rendement sont importantes, en particulier pour des installations industrielles qui n’ont pas assez de surface disponible en toiture pour couvrir, de façon autonome, leur besoins électriques. Cela constitue un véritable enjeu pour des solutions qui mises sur les hautes performances, à l’image de notre solution DualSun !

DualSun – Présentation des résultats réels :

Des sessions de présentations étaient organisées au cours d’EU PVSEC 2014. J’ai pu présenter un poster sur la comparaison des résultats de production DualSun observés en réel avec les prédictions que nous avions faites. Il s’agissait des résultats terrain sur une installation en intégration toiture pour 4 personnes à Marseille, comparés aux prédictions réalisées en amont de l’installation. Une différence de moins de 2% avait pu être démontrée ce qui montre la bonne prédictibilité de nos performances.

Nous pouvons nous féliciter de cette bonne nouvelle ! Il faut noter que sur cette installation, un préchauffage jusqu’à 35°C a pu être assuré en hiver et une autonomie totale a été assurée en été. Au total, cette installation à Marseille a permis d’épargner les 2/3 de la facture énergétique pour ce poste de consommation.

Travailler à ce que le PV couvre les besoins thermiques :

TECSOL Projet EUPVSEC 2014 Cette intégration, corrélée à des besoins réels du bâtiment est un vrai atout, puisqu’une des exhortations de la Commission Européenne pour le monde de la recherche photovoltaïque lors de la session plénière de lundi était de se concentrer maintenant sur des systèmes complets, en particulier des systèmes qui adressent également les besoins de chaleur. Ce sera une évolution pour PVSEC qui ne traite d’habitude que de solaire photovoltaïque. Que la Commission Européenne recommande de regarder ce que le PV peut faire pour couvrir les besoins thermiques en créant de nouveaux systèmes couplés au PV constitue une bonne nouvelle pour le monde de l’innovation énergétique.

Dans ce sens, une initiative à saluer est menée par Tecsol au niveau de l’Agence Internationale de l’Energie, Task 53, dont le nom du projet est New Generation Solar Cooling & Heating Systems (PV or solar thermally driven systems) pour le couplage du photovoltaïque avec des pompes à chaleur pour permettre le chauffage et la climatisation. Des industriels chinois ou allemands tels que GREE ou Viessmann sont de la partie, on espère bientôt des résultats concrets sur le marché !

DualSun est la meilleure solution solaire hybride pour les bâtiments, nous couplons l’électricité photovoltaïque et l’eau chaude thermique pour des performances énergétiques inégalées.

, Directrice Innovation chez DualSun

presentation-de-projets-EU PVSEC 2014