Le chauffage solaire est probablement la meilleure solution pour chauffer son eau ou sa maison de façon écologique et économique.
Ce système utilise des panneaux solaires thermiques, photovoltaïques ou hybrides. Ils sont souvent couplés à des appoints pour les jours sans soleil.
Le chauffage solaire est particulièrement bien adapté pour les maisons neuves même s’il s’applique aussi aux rénovations. Nous verrons dans cet article ses différentes applications.

Les différents chauffages solaires

Le chauffage solaire pour maison (SCC)

Pour assurer le chauffage solaire de la maison, évoquons les systèmes solaires combinés (SSC). Le SSC produit à la fois de l’eau chaude sanitaire et du chauffage.

Notons qu’un système solaire combiné nécessite un appoint non solaire. Par exemple une cheminée, un poêle à bois, une chaudière ou bien une pompe à chaleur. L’objectif de cet appoint étant de compléter l’apport en chaleur lorsque le soleil fait défaut.

En outre, l’installation d’un Système Solaire Combiné nécessite absolument de disposer d’un circuit de chauffage central à eau chaude. De ce fait, un professionnel qualifié RGE devra nécessairement réaliser l’installation.

Accéder à notre article : Installateur de Panneau Solaire : bien le choisir

En matière de SSC, trois solutions existent. Elles possèdent un mode de fonctionnement différent que nous développerons plus bas. Il faut ainsi distinguer :

  • Le système solaire combiné à hydroaccumulation (appoint intégré ou séparé).
  • Le système solaire direct (plancher solaire ou mur solaire).
  • Les systèmes mixtes.

Voilà ci-dessous le schéma de raccordement pour le chauffage d’une maison en “Système Solaire Combiné” avec des panneaux solaires :

chauffage solaire maison scc

Schéma de raccordement pour le chauffage d’une maison en “Système Solaire Combiné” avec des panneaux solaires

Le chauffe-eau solaire (pour l’eau chaude sanitaire)

Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) est très simple à mettre en œuvre. Grâce à des panneaux solaires thermiques ou hybrides, il permet de chauffer une grande partie de l’eau de la maison. Un ballon solaire est spécialement conçu pour cet usage.

Selon la région dans laquelle on habite et la taille de l’installation solaire choisie, le chauffe-eau solaire peut couvrir, de 50 à 80% des besoins moyens annuels d’eau chaude sanitaire.

chauffage solaire CESI

Schéma d’une installation solaire hybride en configuration CESI avec appoint chaudière

Avec des panneaux solaires hybrides, tels que les panneaux DualSun, à la fois photovoltaïques et thermiques, de l’électricité sera produite en même temps que l’eau chaude. Double bénéfice !

L’électricité servira aux besoins de la maison. C’est une configuration particulièrement bien adaptée pour le solaire hybride. En savoir plus sur les panneaux hybrides DualSun.

Pour mieux comprendre : Guide du chauffe-eau solaire

Le chauffage solaire pour piscine

C’est également une application possible du chauffage solaire. Dans ce cas-là, des panneaux solaires thermiques ou hybrides vont capter les rayons du soleil pour transmettre sa chaleur à la piscine et ainsi la réchauffer.

Dans le cas du système avec des panneaux hybrides DualSun Spring, une pompe va conduire l’eau de la piscine jusqu’aux panneaux solaires. L’eau est ensuite filtrée et circule à travers le panneau solaire. Enfin, une fois réchauffée, l’eau chaude solaire va repartir jusqu’à la piscine.

chauffage solaire piscine

Schéma d’une configuration pour chauffage de piscine avec solaire hybride DualSun et échangeur seul

Astuce : en utilisant des panneaux solaires hybrides à la place de panneaux thermiques, l’électricité produite en plus pourra servir à alimenter la pompe de filtration de la piscine. On obtient ainsi une piscine autonome en énergie et on réduit les lourdes factures d’électricité liées à la piscine.

Pour mieux comprendre : Guide du chauffage solaire pour piscine

Les différents systèmes de chauffage solaire pour maison

Nous pouvons rappeler ici que le chauffage solaire thermique s’applique aux constructions neuves comme aux rénovations.

Relevons un point important sur la performance d’un système de chauffage solaire. En réalité, la performance va dépendre de la température à laquelle fonctionne le chauffage central auquel celui-ci est connecté.

Il faut savoir que le chauffage solaire travaille avec de l’eau à basse température. Ce système est adapté pour des installations qui utilisent comme émetteurs de chaleurs :

  • Un plancher chauffant ou
  • Des radiateurs basses températures.

De fait, plus la température de l’eau du chauffage central est basse, meilleur sera le rendement thermique. Il est possible de faire du chauffage solaire avec des panneaux solaires hybrides. Par contre, il faut prévoir d’installer au moins 10 panneaux solaires DualSun Spring. C’est davantage comparé aux 4 à 6 préconisés pour l’eau chaude sanitaire uniquement. En effet, le chauffage est un besoin d’hiver, saison durant laquelle l’ensoleillement est le moins important.

Système solaire combiné à hydroaccumulation

Dans le système solaire combiné à hydroaccumulation, la chaleur produite par les panneaux solaires thermiques ou hybrides est transmise à un ballon d’eau. 

Dans cette configuration, deux types de solutions sont envisageables :

  • Le chauffage avec appoint intégré : Le chauffage solaire d’appoint associe directement une autre source de chauffage. Il peut s’agir de fioul, de gaz ou bien d’une pompe à chaleur qui est intégrée au système solaire combiné. Dans ce cas-ci, l’appoint va automatiquement remplacer le manque d’ensoleillement.
  • Le chauffage avec appoint séparé : Dans ce cas-là, on utilise une autre source de chauffage extérieure. C’est-à-dire que celle-ci n’est pas reliée au système solaire combiné. De ce fait, l’utilisateur doit la mettre en route lorsqu’il le désire. Il peut s’agir d’un poêle à granulés de bois, d’un insert de cheminée, de convecteurs électriques, etc.

Système solaire direct

Ici, le fluide caloporteur circule directement dans le plancher, dans les murs ou dans les radiateurs puis repart vers les panneaux solaires. Dans cette configuration, le plancher aura deux fonctions : celui de stockage et celui d’émetteur de chaleur. Autrement il faudra utiliser un ballon tampon pour le stockage.

Le plancher solaire direct (PSD) est une bonne configuration pour du chauffage par panneau solaire thermique.

Effectivement, un plancher chauffant possède une plage de température comprise entre 30-35 °C. Cela permet d’optimiser au mieux l’énergie solaire. De plus, le plancher chauffant possède une très grande inertie. C’est-à-dire qu’il va garder longtemps la chaleur de l’eau chaude, alors même qu’on cesse de l’alimenter.

Qu’en est-il des radiateurs à basse température ?

Il faudra brancher le système à des radiateurs basse température (40 à 45°C maximum). Dans tous les cas, le solaire est mal adapté pour les radiateurs à moyenne (55 à 60°C) ou très haute température (75°C à 80°C). Pourquoi ? Parce qu’une fois le soleil couché, ces radiateurs ne pourront plus fonctionner de façon optimale.

Systèmes mixtes

Ce système va combiner les technologies à hydro accumulations et directes. Le but étant de stocker de la chaleur afin de limiter l’usage de l’appoint.

Fonctionnement du chauffage solaire

Le chauffage solaire va se faire par le biais de panneaux solaires thermiques ou hybrides. Le soleil va chauffer le fluide situé à l’intérieur des capteurs. Dans le cas du solaire aérovoltaïque, ce sera de l’air qui sera chauffé grâce au rayonnement solaire.

Même si le plancher solaire direct (PSD) est très efficace, il doit se prévoir dès le départ. Dans le cas où l’on ne change pas le plancher de la maison, on procède autrement.

La chaleur solaire véhiculée par un fluide caloporteur est envoyée dans un ballon de stockage. Ce dernier est muni d’un échangeur thermique. Il va permettre au fluide de réchauffer l’eau présente dans le ballon. Ensuite, une fois convenablement chauffée, l’eau du ballon est envoyée au réseau d’eau sanitaire de la maison. Elle servira aux douches par exemple.

Le solaire hybride tel que le panneau DualSun peut également participer au chauffage solaire de maison individuelleà la condition qu’il soit couplé avec une chaudière. Nous parlons dans ce cas d’installations dite en “Système Solaire Combiné” (ou SSC). Dans le cas d’une chaudière électrique, l’électricité peut alors servir à alimenter le chauffage d’appoint puisque l’hybride produit de l’électricité en plus de l’eau chaude.

scc avec hybride

Exemple d’une installation SCC avec panneau hybride

  • Offre de couplage panneaux DualSun / pompe à chaleur Daikin ECH2O Sun
  • Offre combinée panneaux DualSun / Chaudière Bois ÖkoFEN Smart XS-e Dual

Comment installer les panneaux pour le chauffage solaire ?

comment installer chauffage solaire

Idéalement, les capteurs solaires thermiques ou hybrides doivent s’installer sur le toit et être orientés au sud. Sans être optimale, une orientation sud-ouest ou sud-est est également envisageable.

L’inclinaison du panneau thermique devra être de 60° par rapport à l’horizontale pour maximiser la production.

Pour en savoir plus : Quelle inclinaison et quelle orientation du panneau solaire choisir ?

Les avantages et inconvénients du chauffage solaire

Avantages de se chauffer au solaire

En premier lieu, le chauffage solaire exploite la meilleure ressource qui soit. En effet, le soleil est une ressource inépuisable, naturelle, propre et gratuite. Parfaitement écologique, il ne génère aucun rejet de gaz à effet de serre.

En second lieu, le chauffage solaire est efficace.

Selon l’ADEME, suivant les régions, il permet de fournir de 40 à 60% des besoins en chauffage pour la maison. Il permet en outre de fournir de 50 à 80% d’eau chaude sanitaire de la maison. En été, il assure 100% des besoins. La chaudière peut alors s’arrêter.

De ce fait, l’investissement nécessaire est rapidement amorti grâce aux économies d’énergies générées. Cela se répercute sur les factures de chauffage et d’eau chaude. De plus, le chauffage solaire est éligible aux aides.

Consultez notre Guide : Aide et Subvention pour Panneau Solaire en 2019

avantages chauffage solaire

En troisième lieu, le matériel nécessaire à l’installation d’un chauffage solaire est fiable et robuste. Il a fait ses preuves depuis des dizaines d’années et nécessite peu de maintenance. En savoir plus sur le nettoyage et l’entretien du panneau solaire.

En dernier lieu, le recyclage des panneaux solaires est très abouti. Aujourd’hui, un panneau solaire se recycle à hauteur de 95% ! Consultez notre article sur le recyclage des panneaux solaires.

Inconvénients du chauffage au soleil

Malgré d’innombrables qualités, il subsiste quelques inconvénients lorsqu’on veut s’équiper d’un chauffage solaire.

D’abord, le coût d’investissement, même s’il s’amortit rapidement.

Ensuite, l’énergie solaire est une énergie intermittente. Il faudra donc prévoir un système de chauffage d’appoint plus ou moins onéreux.

Enfin, le chauffage solaire peut être volumineux. Que ce soit pour une dalle chauffante ou un ballon solaire, il est important de prévoir la place nécessaire.

Prix et aides pour un chauffage solaire

En matière de chauffage solaire, le prix varie beaucoup en fonction de la taille de l’installation et de la taille du logement. Il est pour cela difficile de donner un prix. Une telle installation coûtera en moyenne entre 5 000€ et 10 000€.

En outre, un crédit d’impôt de 30% est applicable aux installations de chauffage solaire. Aussi, il y a la possibilité de bénéficier d’une TVA réduite à 5,5%. La condition est de faire exécuter les travaux par un professionnel RGE signataire de la charte QualiSol.

En plus de cela, l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) permet de bénéficier d’une aide financière. Il en est de même pour l‘ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) ainsi que pour certaines collectivités territoriales. Ces aides-là sont souvent modulées en fonction des ressources.

Pour conclure, nous pouvons constater que le chauffage solaire pour la maison est une bonne option. Non seulement pour générer des économies mais aussi pour préserver la planète.

En revanche, comme toute installation solaire, il faut veiller à faire appel à un installateur solaire qualifié. Sur ce point, le simulateur gratuit MyDualSun vous permet d’être mis en relation avec un professionnel de votre région qualifié pour sa compétence et ses qualifications.

MyDualSun : Notre simulateur solaire pour vos projets d’eau chaude sanitaire solaire, de piscine solaire autonome ou de photovoltaïque simple.

 

Pour en savoir plus :